le sous-marin

Parc Ischigualasto – Valle de la Luna

Difficile de croire qu’à une époque cette endroit bénéficiait d’un climat tropical, avec une végétation dense et verdoyante, quand autour de nous s’étend un désert, avec seulement du sable et des rochers. Bon il faut dire que l’époque en question c’était il y a 200 millions d’années à l’ère du Trias, ère des tous premiers dinosaures ! Les seules traces de verdure sont des fossiles de fougères incrustés dans les formations rocheuses.
Aujourd’hui l’endroit fait plutôt penser à un paysage lunaire, d’où le nom « Valle de la Luna ». La Valle de la Luna n’est en réalité qu’une partie du parc Ischigualasto.
Le mot « Ischigualasto » vient de la langue quechua et signifie « terre sèche » ou « terre sans vie ». Là encore le terme est plutôt bien choisi !
Bien que les lieux soient très arides, le parc est très intéressant car les paysages sont diversifiés, avec de nombreuses formations rocheuses et des couleurs variées. Un peu plus loin on se retrouve dans un « terrain de pétanque », où se forment naturellement de petits rochers parfaitement ronds.
En toile de fond une immense barre rocheuse se dresse. Elle doit sa belle couleur rouge à l’oxyde de fer.
Mais le parc n’a pas fini de nous surprendre : dans ce paysage si hostile, qu’on croyait sans vie, on croise avec surprise des guanacos (cousins du lamas) et même un petit renard du désert.

Publié sous: Region du Cuyo

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs sont obligatoires *

*

Vous pouvez utilisez le HTMLbalises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>