P1020686 (FILEminimizer)

Parc Talampaya

Talampaya signifie « la rivière sèche du tala » en langue indienne ancestrale. C’est un parc national de plus de 215000 ha, classé au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. C’est surtout un immense canyon avec des parois d’une hauteur de 130 à 150 mètres, dans un paysage de terre rouge et une ambiance désertique.
Le premier arrêt de la visite du canyon nous emmène découvrir des pétroglyphes (dessins symboliques gravés sur la pierre) témoignage du passage des peuples indiens. Certains ont une signification assez claire, ils représentent des hommes et des lamas. Certains pétroglyphes témoigneraient même de la visite des extraterrestres! D’autres en revanche ne sont pas interprétables. A nous de faire preuve d’imagination! A côté on trouve des mortiers, trous au finitions parfaites, taillés dans la roche. On n’en connait pas l’utilisation exacte : cuisine ou signification religieuse…
Le deuxième arrêt nous amène au jardin botanique, jardin qui en lui même n’a rien d’exceptionnel, mais qui nous conduit vers la cheminée « chemonea del eco », incroyable formation rocheuse, taillée par la pluie et le vent dans la paroi du canyon. Elle constitue une chambre à echo, et si on crie, on résonne dans tout le canyon.
Puis un troisième arrêt pour contempler les statues naturelles formées par l’érosion, comme le roi mage sur son chameau, la tortue, les totems, etc…
Une fois de plus les animaux sont au rendez-vous : guanacos, maras (lapins géants), renard, ñandu ( petite autruche grise), un vrai safari!

Publié sous: Region du Cuyo

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publié. Les champs sont obligatoires *

*

Vous pouvez utilisez le HTMLbalises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>